Nouvel arrêté ministériel de protection des reptiles et amphibiens : le réseau des CPIE se mobilise !

Le nouveau projet d’arrêté ministériel fixe la liste des amphibiens et des reptiles protégés sur l’ensemble du territoire national ainsi que les modalités de leur protection. Il accorde cependant des statuts de protection insuffisants à plusieurs espèces.

img
  Le nouvel arrêté ministériel de protection des reptiles et amphibiens prévoit la possibilité de destruction de la Vipère aspic et de la Vipère péliade, notamment pour des questions de « sécurité ». En revanche il ne fait pas mention des cas de la Grenouille rousse et de la Grenouille verte, dont la capture et la consommation sont toujours autorisées.

L’Union nationale des CPIE va rédiger une contribution commune en concertation avec plusieurs CPIE, pour participer à l’évolution des textes, notamment pour augmenter le statut de protection de le Grenouille verte et de la Grenouille rousse, permettant ainsi leur protection règlementaire totale.

Avec la participation des associations de protection de la nature nationales et régionales, l’Union nationale des CPIE est également cosignataire du communiqué de presse « Pour la protection intégrale de toutes les espèces d’Amphibiens et Reptiles en France métropolitaine » que vous pouvez retrouver sur le site de la SHF.

Le nouvel arrêté de protection des Amphibiens et Reptiles de France métropolitaine est en cours de consultation publique jusqu’à fin novembre. Pour apporter votre contribution, rendez-vous sur :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=2083

 
Union nationale des CPIE
26 Rue Beaubourg
75003 Paris


01 44 61 75 35
contact@uncpie.org

CONTACT