Accueil du site > Nos thématiques > Debout les vaches … la mer monte !

Debout les vaches … la mer monte !

Porteur : CPIE VALLÉE DE L’ORNE
Région : Basse-Normandie
Mise à jour : jeudi 13 août 2015
Année de fin de réalisation :
Compétences mobilisées :
Connaissance, ingénierie - Sensibilisation, information - Coordination de projet - Edition, publication
Thématique(s) associée(s) :
risques - climat - changement climatique

Résumé

Le CPIE Vallée de l'Orne, en partenariat avec le Conseil départemental du Calvados a souhaité réalisé une exposition temporaire qui réponde aux enjeux actuels du territoire.

Il a été décidé de traiter du thème du Réchauffement climatique et de ses effets sur le littoral, qui est l'un des enjeux majeurs :

Fréquence des tempêtes, vents et rayonnement solaire plus élevés, hivers de plus en plus doux, précipitations plus intenses, arrivée de nouvelles espèces animales et végétales… et montée du niveau de la mer : pour une région qui cumule 400 km de côtes, l’enjeu est de taille ! Que se passera-t-il si la mer monte, si l’érosion s’accentue, si l’eau gagne du terrain ?

Rappelons que 2,6 % du territoire bas-normand se trouve au-dessous du niveau des grandes marées, protégé par des digues qui ne seront probablement plus efficaces à terme. Ce pourrait être 430 000 foyers et 2 000 km de routes qui risqueraient d’être impactés d’ici 2100 selon les prévisions actuelles du GIEC.

A travers des sites majeurs du littoral calvadosien, les impacts du réchauffement climatique sont expliqués et des scénarios sont envisagés : Cabourg deviendra-t-elle une île ? Les villas de bord de mer deviendront-elles des maisons sur pilotis ? Les marais arrière littoraux prendront-ils des airs de prés-salés ? Étayées par des scientifiques et des acteurs locaux du littoral, les thèses présentées nous éclairent sur le futur proche du littoral bas-normand.

Si les thèmes sont sérieux et scientifiquement étudiés, l’humour n’est pas en reste dans cette exposition : le titre faisant référence à un célèbre film comique affiche la couleur. Photomontages burlesques, paysages imaginaires ou futuristes, mise en scène décalée, le pari de faire de ce sujet complexe une exposition ludique pour tous a été pri.

Contexte

Un enjeu majeur

Les signes du changement climatique sont devenus aujourd’hui une réalité pour les bas-normands : fréquence des tempêtes, vents et rayonnement solaire plus élevés, hivers de plus en plus doux, précipitations plus intenses, accélération de l’érosion côtière, arrivée de nouvelles espèces animales et végétales…

L’importante médiatisation des évènements spectaculaires liés aux inondations et au recul des côtes en zones urbanisées interpelle régulièrement le grand public qui n’a pas toujours le recul nécessaire ni les informations objectives pour les analyser et les comprendre, distinguer ce qui relève du réchauffement climatique, des aléas naturels.

En 2015, la conférence mondiale pour le climat à Paris (COP 21) doit aboutir à l’adoption d’un premier accord universel et contraignant sur le climat pour maintenir la température globale en deçà de 2°C.

Des données à valoriser

Le projet LiCCo, « Littoraux et Changements Côtiers », porté par le Conservatoire du Littoral, sous forme d’ateliers avec les acteurs locaux, a permis de réaliser un diagnostic sur les impacts du changement climatique sur plusieurs sites normands et anglais, dont l’estuaire de l’Orne, et d’engager une réflexion sur l’avenir du territoire, deco-construire plusieurs scénarios prospectifs contrastés à l’horizon 2050. Les données collectées auprès des organismes scientifiques à cette occasion permettent d’étayer un discours crédible auprès des bas-normands.

Une sensibilisation au service des politiques

Les Plans Energie Climat Territoriaux de la région et du département, en cours d’élaboration, les politiques en matière de gestion durable de la frange côtière, sont basées sur l’information, la sensibilisation des habitants et des acteurs économiques de Basse-Normandie aux conséquences du changement climatique sur notre littoral pour être comprises et acceptées.

Un thème déjà abordé par le CPIE

Les acquis du CPIE Vallée de l’Orne sur la thématique, via la réalisation de l’exposition « Ca chauffe sous les pommiers » et des outils pédagogiques d’accompagnement, permettent d’envisager une approche complémentaire entre une sensibilisation sur les causes du changement climatique et ses effets produits sur notre littoral.

Le réchauffement climatique, ce n’est pas que la disparition de l’ours blanc

En prenant comme exemple l’estuaire de l’Orne, c’est l’occasion, non seulement d’interpeler le visiteur sur les grands enjeux mais d’amener le visiteur à prendre conscience des incidences locales du réchauffement.

Un équipement qui reçoit un public nombreux et diversifié

La Maison de la nature et de l’estuaire, est un équipement de sensibilisation du public à l’environnement, accueillant plus de 15 000 visiteurs par an constitués principalement du grand public et de scolaires.

Objectifs

· Développer la sensibilité du grand public vis à vis du changement climatique, en comprendre les phénomènes et les conséquences au niveau global comme au niveau local.

· Appréhender les effets du rehaussement du niveau marin sur le littoral : modifications des habitats naturels côtiers, fragilisation des infrastructures de protection contre la mer, impact sur les activités humaines et les zones urbanisées.

· Contextualiser la problématique à l’échelle locale en s’appuyant sur des sites côtiers du Calvados.

· Faire émerger une vision du territoire par ses habitants à long terme. Identifier les risques encourus localement à partir des projections scientifiques.

· Favoriser la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour s’adapter au changement climatique et en atténuer les impacts, anticiper sur un phénomène inéluctable.

· Permettre aux individus d’identifier les causes du réchauffement, d’envisager des solutions et de se les approprier, de modifier leurs habitudes pour lutter collectivement et individuellement contre l’augmentation des gaz à effet de serre

Description et résultats

Une exposition de sensibilisation tous publics à la Maison de la nature et de l’estuaire, à Sallenelles.

Titre « Debout les vaches … la mer monte ! »

Dates de présentation : du 30 mai au 13 décembre 2015

Les thématiques abordées :

- un rappel historique sur les évolutions passées

- présentation des enjeux

- prospectives sur différents sites

- différents scénarios pour l’estuaire de l’Orne

- quoi faire pour lutter contre le changement climatique

- …

L’exposition sera accompagnée d’outils pédagogiques d’aide à la visite auprès des scolaires et du grand public.

Cette exposition sera ensuite empruntable par les structures bas-normandes via le centre de ressources du CPIE et toucher un plus large public.

 

Des animations auprès des publics

- inauguration festive des deux expositions avec une promenade-spectacle pour le grand public avec le Dit de l’Eau, projection d’un film suivi d’une conférence-débat, visite guidée de l’exposition « Debout les vaches … la mer monte » tout au long de la journée.

- Des conférences sous forme de café-débats avec des scientifiques régionaux (organismes pressentis : ROLNP, CERREV-UCBN, DREAL, GEMEL, CREC, Université de Caen, GONm, Météo-France, Conservatoire du Littoral …) à raison d’une par mois de mai à novembre.

- Animations pour le grand public tous les jours de 15h00 à 17h00 en juillet et août et pendant les vacances de la Toussaint, à partir de l’exposition et sorties sur le terrain pour illustrer le propos.

- Animations scolaires à la demande au cours de l’automne.

Atouts et limites

Les limites sont essentiellement liées à la relative faible surface disponible pour l'exposition.

Partenaires techniques

Université de Caen

Conservatoire du Littoral

Financeurs

Conseil Départemental du Calvados

ADEME

AESN


Plan du site | Mentions légales | Contacts