Accueil du site > Nos thématiques > Les jardins partagés, des espaces d’éducation à l’environnement et de lien (...)

Les jardins partagés, des espaces d'éducation à l'environnement et de lien social

Porteur : CPIE PAYS CREUSOIS
Région : Limousin
Mise à jour : jeudi 20 juin 2013
Année de fin de réalisation :
Compétences mobilisées :
Sensibilisation, information - Aménagement - Coordination de projet
Thématique(s) associée(s) :
éducation/formation - biodiversité - jardin

Résumé

Le CPIE des Pays Creusois conduit depuis 2012 avec l’Union Départementale des Associations Familiales de la Creuse et un Etablissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) la création, l’animation et le suivi de jardins partagés. Ces espaces, implantés à proximité de ces lieux d’accueil, deviennent le lieu de rencontres entre publics diversifiés (personnes sans emploi, en difficulté, habitants) et intergénérationnels (école, centres de loisirs, résidents de l’EHPAD...), avec pour lien commun le jardin et les pratiques d’entretien respectueuse de l’environnement.

Objectifs

Proposer un espace de rencontres intergénérationnelles à proximité des lieux d'accueil

Ouvrir les établissements vers l'extérieur, accueillir des riverains

Favoriser une mixité plus importante au sein du jardin

Maintenir des liens sociaux entre les participants

Mettre en place des échanges avec le public diversifié

Obtenir une source de produits frais

Description et résultats

Depuis 2012, le CPIE des Pays Creusois a lancé 2 projets de création et d’animation de jardins :

- l’un destiné aux publics de l’UDAF (personnes sans emploi, avec des difficultés variées tels que handicaps physiques et/ou mentaux légers), partenaire du projet, avec pour objectifs une mixité plus importante au sein du jardin, l’accueil des riverains, le maintien des liens sociaux entre les participants, l’obtention d’une source de produits frais, etc.

- le second en lien avec l’EHPAD (personnes âgées dépendantes), qui a répondu à l’appel à projets de l’Agence Régionale de Santé et du Conseil régional du Limousin pour une ouverture des établissements vers l’extérieur et la mise en place d’échanges avec un public diversifié et proche géographiquement des établissements.

Déjà en lien avec l’UDAF sur la thématique de l’eau, le CPIE des Pays Creusois lui propose de changer le fonctionnement et l’organisation d’un jardin préexistant et utilisé pour des ateliers en un jardin partagé.

Ce projet est intégré dans le programme Zéro Pesticide et bénéficie du soutien de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, de la Région, du Conseil régional à hauteur de 80% - les 20 % restant étant assurés par l’UDAF.

Grâce au prêt d’une parcelle par un particulier, le jardin partagé est mis en place et devient le support d’ateliers de jardinage chaque mois à l’occasion desquels le CPIE intervient. Cet espace est géré par l’UDAF au sein d’un copilotage associant le CPIE. Sur 1000 m2, les publics participants sont en charge de l’entretien des parcelles communes, via un planning. Les parcelles ne sont délimitées que par un marquage au sol, sans barrière. Un règlement intérieur a été mis en place, précisant les autorisations de présence, l’interdiction de vente des produits, l’interdiction d’utilisation de pesticides etc.

Dans le cadre de l’appel à projet de l’Agence Régionale de Santé, l’EHPAD élabore avec l’aide du CPIE un jardin partagé, nécessitant des aménagements particuliers (surélévation, outils adaptés par exemple). Cet espace devient un lieu adapté pour des ateliers intergénérationnels, des conférences débat avec les publics etc. Le travail conduit vise notamment à faire évoluer la vision de l’EHPAD de la part des publics, des acteurs locaux, des partenaires, favoriser l’ouverture du lieu aux publics extérieurs (jusqu’aux écoles et centres de loisirs), faciliter les échanges de savoirs, de compétences etc.

Cette ouverture et ces liens intergénérationnels trouvent tout leur sens lors de goûters communs, élaborés à base de plantes aromatiques produites sur place…

Atouts et limites

Les jardins partagés sont de véritables lieux solidaires. Ils ont vocation à mobiliser les différents habitants et acteurs d’un même territoire autour d’un espace rendu convivial.

Ainsi, ils peuvent amener à réunir des structures tels que structures d’EEDD, foyers d’accueil, écoles et centres de loisirs, fédération d’aveugles, d’handicaps mentaux légers…

Ils peuvent aussi devenir des espaces de formation à destination des personnels techniques des espaces verts, sur les dimensions entretien du jardin et modifications de pratiques.

Une ouverture vers des usages liés à la culture sont possibles : cinéma de plein air, animations grand public, conférences etc.

En terme de création et de gestion, les recommandations sont de démarrer un jardin avec une taille restreinte pour s’assurer de son entretien. Le temps de montage de projet, parfois conséquent, laisse ensuite place à un temps de gestion plus léger (gestion, animations…) permettant de travailler de nouvelles pistes de collaborations, voire de méthodes pour reproduire l’action avec d’autres structures ou collectivités.

Travailler en association de structures, dont l’une est gestionnaire et l’autre animatrice, est recommandé pour assurer la pérennité du projet. Des initiatives en France sont portées par les « Jardiniers de France », « Jardin dans tous ses états »… 

Partenaires techniques

UDAF

EHPAD

Financeurs

Agences de l'Eau, Conseil régional, Conseil général, Agence régionale de Santé, Europe, EDF


Plan du site | Mentions légales | Contacts