Accueil du site > Nos thématiques > "Hippo-THAU" - Observatoire Local de la Biodiversité (...)

"Hippo-THAU" - Observatoire Local de la Biodiversité CPIE

Porteur : CPIE BASSIN DE THAU
Région : Languedoc-Roussillon
Mise à jour : lundi 5 mars 2012
Année de fin de réalisation :
Compétences mobilisées :
Connaissance, ingénierie - Sensibilisation, information - Formation
Thématique(s) associée(s) :
éducation/formation - biodiversité - poissons - observatoire local de la biodiversité (OLB)

Résumé

Le projet Hippo-THAU a été initié en 2005 par l’association Peau-Bleue, structure membre du CPIE Bassin de Thau. Cette première étude sur les hippocampes des côtes françaises a pour objectif d’étudier les variations spatiales et temporelles des hippocampes de l’étang de Thau, de comprendre leur mode de vie et de décrire leurs habitats. Il s’agit également de sensibiliser le public et les acteurs socio-professionnels à la présence de cet animal atypique dans l’étang et à la richesse et la fragilité des milieux lagunaires.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la démarche Observatoire Local de la Biodiversité® de l’Union Nationale des CPIE.

Contexte

L’étang de Thau est l’un des rares endroits en Europe où l’on trouve une population importante d’hippocampes. Ainsi, dès 2005, une équipe de scientifiques de l’association Peau-Bleue, aujourd’hui coordonnée par le CPIE Bassin de Thau, se mobilise au sein du projet pilote Hippo-THAU. Où et comment vivent-ils ? Combien sont-ils ? Leur population est-elle fragile ? Voilà les questions que se posent les scientifiques et auxquelles ils cherchent à répondre.

Le projet Hippo-THAU est basé sur une approche participative et multipartenariale, regroupant ainsi des scientifiques, des plongeurs, des professionnels, des animateurs et des enfants. Cela permet de regrouper des données différentes, d’enrichir les connaissances et de valoriser ainsi cette perception fine du territoire. La direction scientifique du projet est assurée par Patrick Louisy (Peau-Bleue), docteur en océanologie et ichtyologue.

Objectifs

Le projet Hippo-THAU a pour objectif de mieux connaître et faire connaître les hippocampes de l’étang de Thau.

Description et résultats

De 2005 à 2009, une première phase-pilote a permis :

(i) d’appréhender globalement la population d’hippocampes de l ‘étang de Thau, en particulier par le biais d’une enquête participative s’appuyant sur les enfants des écoles riveraines,

(ii) de définir et estimer dans quelle mesure des plongeurs amateurs peuvent contribuer à l’avancement des connaissances scientifiques sur les hippocampes, et

(iii) de valider et mettre au point une méthodologie scientifique adaptée aux questions posées et aux objectifs, toujours dans une stratégie de science participative.

 

Les enquêtes menées avec les enfants auprès des usagers de la lagune ont mis en lumière une diversité d’habitats plus importante qu’on ne le pensait auparavant. Elles ont également permis une approche globale de la répartition des hippocampes dans la lagune. L’opération a montré des vertus remarquables en termes de pédagogie, de sensibilisation et de mobilisation à l’échelle de la société riveraine de la lagune, en contribuant à une nouvelle perception de l’hippocampe et de son environnement.

 

La validation d’une méthodologie scientifique a permis d’initier une phase d’étude structurée, prévue sur trois ans (2009-2011), dont les résultats finaux sont encore en cours de traitement.

Le protocole mis en place vise à décrire les variations saisonnières de densité et d’habitat des hippocampes sur trois sites témoins. Deux approches complémentaires sont utilisées :

- des transects en plongée, d’une surface de 40m2, permettant de dénombrer le nombre d’hippocampes et syngnathes et de décrire l’habitat en quantifiant le pourcentage de recouvrement des différentes catégories d’habitats préalablement retenues.

- une approche micro-habitat pour quantifier l’environnement proche des animaux observés (codage du niveau de dominance des différentes composantes de l’habitat dans un rayon de 20 cm autour de l’animal).

 

Le bilan de cette étude-pilote a apporté des résultats inédits sur l’écologie, la biologie et la répartition des hippocampes dans la lagune. Au total, plus de 30 000m2 de lagune ont été minutieusement explorés. Les premiers résultats montrent cependant une évolution complexe des densités par site et par saison. Les facteurs permettant d’expliquer ces variations restent encore à déterminer.

Un nouveau programme d’action est donc proposé en 2012. Plusieurs nouvelles méthodes de suivi vont être mises en place afin de compléter les données déjà recueillies (plongées exploratoires, enquête auprès des pêcheurs et conchyliculteurs, traits de filer, etc.). La participation et la sensibilisation de publics variés reste évidemment un axe majeur du programme permettant ainsi à l’ensemble des usagers de la lagune de contribuer à la connaissance sur les hippocampes et devenir de véritables acteurs du projet.

Atouts et limites

Le projet Hippo-THAU permet d’étudier une espèce encore assez peu décrite et de sensibiliser la population à la présence d’un animal emblématique vivant proche de chez eux et de participer à sa meilleure connaissance.

Pour en savoir plus :

http://www.cpiebassindethau.fr

http://www.cpiebassindethau.fr/IMG/pdf/Hippo-THAU_Rapport_Synthese.pdf

Partenaires techniques

  • Syndicat Mixte du Bassin de Thau,
  • Laboratoire ECOMERS de l’Université de Nice,
  • Station Méditerranéenne de l’Environnement Littoral de l’Université Montpellier2,
  • Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins,
  • Ecole de plongée Sétoise,
  • Lycée de la Mer Paul Bousquet,
  • AquaRID,
  • Thau Agglomération,
  • Musée de l’étang de Thau,
  • Base nautique du Barrou,
  • Centre nautique de Balaruc-les-bains,
  • Centre Le Taurus,
  • Ecoles primaires de Thau.

Financeurs

Fondation Nature et Découvertes, Conseil Général de l’Hérault, Conseil Régional Languedoc Roussillon, Banque Populaire du Sud, Agence de voyages plongée Blue Lagon, Aqualung, Edition E.Ulmer, Kanumera&


Plan du site | Mentions légales | Contacts