Accueil du site > Nos thématiques > Aménagement de la Coulée Saint Joseph à Liré (49)

Aménagement de la Coulée Saint Joseph à Liré (49)

Porteur : CPIE LOIRE ANJOU
Région : Pays de la Loire
Mise à jour : vendredi 21 janvier 2011
Année de fin de réalisation :
Compétences mobilisées :
Connaissance, ingénierie - Sensibilisation, information - Aménagement - Concertation, médiation
Thématique(s) associée(s) :
eau - hydrologie - eaux de surface - zone humide

Résumé

Le CPIE Loire et Mauges accompagne la collectivité de Liré dans la valorisation d'un site naturel afin de restaurer et rendre accessibles aux habitants les milieux qui le compose. Appui dans le montage des dossiers administratifs, mise en oeuvre d'opérations techniques de restauration, cette action permet au CPIE de montrer ses savoir-faire en matière d'accompagnement des territoires.

Contexte

Le bourg de Liré (49) est perché et ceinturé à l’Est par une déviation routière qui a empiété sur le territoire « vert » de la commune. La coulée Saint Joseph, milieu humide situé en contrebas du bourg reste un des seuls espaces valorisables qui reste accessible directement à pied pour les habitant de Liré. Dans ce contexte, la commune a souhaité utiliser à des fins récréatives ce milieu composé de boisement, de zones humides et d’un cours d’eau. Lors des premières discussions entre la commune et le CPIE en 2007, l’idée de la commune était de réaliser un étang. Évidemment, ce projet n’allait pas en faveur de la valorisation du milieu et était en contre-indication avec le plan de prévention des risques inondation (PPRI) local ! À force de discussion avec le CPIE et le concours de la police de l’eau, le projet a évolué pour une réouverture favorisant l’accès des habitants à la coulée et à la conservation des milieux humides (zones humides, cours d’eau) qui la composent.

Objectifs

L'ouverture de cette coulée au public et la mise en valeur des milieux qui la composent doivent permettre de proposer aux Liréens l'espace de détente et de découverte qui fait actuellement défaut, tout en préservant durablement la vocation et la dynamique d'espace naturel du site. L'ensemble du site présente en effet un intérêt biologique fort, tout à fait compatible avec une fréquentation piétonne récréative, la découverte de milieux naturels et l'exploitation agricole extensive des prairies.

La commune a souhaité un accompagnement de la part du CPIE Loire et Mauges pour les opérations concernant les milieux aquatiques (mares, restauration de cours d’eau) et de la part d’une autre association, Mission Bocage, pour l’exploitation des peupliers et la création de sentiers.
Cet accompagnement porte aussi bien sur des aspects administratifs que techniques.

Description et résultats

Le CPIE accompagnateur sur la réalisation des aspects administratifs :

  • La commune a souhaité une assistance à maîtrise d’ouvrage de la part du CPIE à différents niveaux : Réalisation des dossiers de subvention pour le Conseil
  • Général 49 à travers la politique des Espaces Naturels Sensibles) ou le Conseil régional des Pays de la Loire à travers un contrat régional de bassin versant (CRBV)
  • Rédaction du cahier des charges pour la réalisation des travaux lors de l’appel à concurrence.
  • Rédaction du dossier de déclaration loi sur l’eau pour la res- tauration du cours d’eau. Échanges avec la Police de l’eau

Le CPIE opérateur des aspects techniques :
Le CPIE à travers l’aménagement global de cet espace a développé des compétences techniques variées :

  • Inventaires floristiques et faunistiques
  • Restauration et création de mares
  • Restauration d’un cours d’eau recalibré
  • Mise en place d’un sentier d’interprétation
  • Suivis floristiques et faunistiques

Si le projet est toujours en cours de réalisation (un inventaire faune-flore va bientôt être réalisé), cette action de restauration de cours d’eau et plus globalement de restauration d’une zone humide servira au CPIE pour démontrer sa capacité d’ingénierie auprès d’autres communes. L’action sera utilisée par le CPIE comme exemple incitatif auprès de ces collectivités afin qu’elles perçoivent la valorisation de leurs zones humides comme un moyen de développement territorial et non plus comme une contrainte.

Atouts et limites

Le point fort du projet :

Sur un même site, différents milieux humides ont été restaurés avec des techniques innovantes : création de mares, transformations de peupleraies en prairies humides et mégaphorbiaie, restauration de cours d’eau. Le site ouvert au public est donc valo- risable par la commune auprès de ses habitants mais aussi par les animateurs du CPIE (animation rivière, mare...) pour des actions de sensibilisation.

Financeurs



Plan du site | Mentions légales | Contacts