Accueil du site > Nos thématiques > Animer une concertation pour le volet C du Contrat de Bassin versant « (...)

Animer une concertation pour le volet C du Contrat de Bassin versant « Isère en Tarentaise »

Porteur : CPIE SAVOIE
Région : Rhône-Alpes
Mise à jour : vendredi 21 janvier 2011
Année de fin de réalisation :
Compétences mobilisées :
Connaissance, ingénierie - Sensibilisation, information - Concertation, médiation - Consultation, participation
Thématique(s) associée(s) :
eau - contrat de bassin

Résumé

Le CPIE des Pays de Savoie accompagne l’Assemblée du Pays Tarentaise-Vanoise dans la mise en œuvre d’une démarche de concertation autour du contrat de bassin versant « Isère en Tarentaise ». L’objectif de l’action est de rassembler les acteurs (élus, habitants, socioprofessionnels) et de les amener à s’interroger sur leurs besoins pour définir un plan d’action pour la gestion locale de l’eau.
Entrant dans le cadre du dispositif EAUsons agir animé par l’URCPIE Rhône-Alpes, cette action met en avant la pertinence du binôme CPIE-collectivité pour faire avancer la gestion durable, concertée et globale de l’eau !

Contexte

Les techniciens de rivières sont habituellement absorbés par leur travail quotidien basé sur les aspects techniques du contrat de rivière, et la réalisation des actions dans les délais impartis. Suite à une formation sur la concertation dans les projets de gestion des milieux aquatiques, l’équipe d’animation du Contrat de bassin versant « Isère en Tarentaise » a pris conscience de l’intérêt d’impliquer les acteurs locaux pour accroître leur mobilisation dans la définition et la mise en œuvre d’actions permettant d’atteindre les objectifs du contrat de rivière.


Ainsi, l’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise (APTV), stimulée par l’URCPIE Rhône-Alpes, s’est lancée dans le dispositif « EAUsons agir » (voir encadré) en partenariat avec le CPIE des Pays de Savoie, pour inscrire la mise en œuvre du volet C du contrat de rivière dans un processus de dialogue territorial et de concertation.

Objectifs

Il s’agit de poser les bases d’une concertation pour construire les outils du volet C « Gestion durable, concertée et globale de l’eau » du nouveau contrat de rivière :

  • Définir un plan de formation des acteurs du territoire (élus, enseignants, professionnels...).
  • Repérer les besoins et co-construire les outils pédagogiques nécessaires à la sensibilisation et la communication.

Description et résultats

La méthodologie du dispositif EAUsons agir prévoit la réalisation d’ateliers de réflexion et de travail animés par le binôme constitué.
Lors d’une journée collective proposée par le dispositif Eausons agir, il a été imaginé de créer des ateliers de réflexion et de travail sur les thématiques retenues : formation et construction d’outils pédagogiques.


Les ateliers animés par le binôme APTV/CPIE., rassemblent des acteurs socio-professionnels (enseignants, accompagnateurs en montagne, acteurs du tourisme) et des élus. Chacun contribue à la réflexion thématique et devient relais, a posteriori, de la sensibilisation dans leurs activités. C’est une véritable concertation qui est ainsi animée.


La réalisation de l’action repose particulièrement sur les étapes suivantes, menées en concetation avec les acteurs concernés :

  1. L’élaboration du processus global
  2. La mobilisation des acteurs locaux
  3. L’animation des ateliers
  4. La définition des actions qui seront réalisées par la suite

L’accompagnement mis en place par le CPIE a permis :

  • Une évolution dans l’animation de réunion dans une démarche de concertation sur la question de l’eau sur le territoire,
  • La compréhension et la maîtrise du processus de concertation par la collectivité accompagnée par la formation de l’animateur du Contrat et de ses collègues.
  • La mobilisation des acteurs locaux et la création d’un lien entre ces acteurs.

L’action a permis au CPIE d’agir sur un « nouveau territoire » ce qui occasionnera des ouvertures pour d’autres projets d’accompagnement. Le bénéfice de l’accompagnement réalisé s’est déjà matérialisé par un fort taux de participation d’élus à une « journée d’accueil » sur le thème du dialogue territorial organisée le 4 octobre 2010.


L’accompagnement a permis à la chargée de mission de la collectivité suivie d’envisager une nouvelle approche de construction concertée des projets. Les élus référents de l’action montrent un intérêt à aller plus loin dans la mise en œuvre de démarches participatives.

Atouts et limites

Les points forts :

  • Un binôme mutuellement enrichi.
  • Une action qui mobilise et implique des élus référents.

Les difficultés rencontrées :

  • Un temps à consacrer important.
  • Maîtriser les techniques de concertation.
  • Maintenir une dynamique.
  • Respecter les délais d’action pour maintenir la mobilisation des acteurs.

Partenaires techniques

L’URCPIE Rhône Alpes, ARRA et GRAINE RA pour Eausons Agir.

Financeurs

EDF UP Alpes, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse et la région Rhône-Alpes du dispositif Eauxsons Agir


Plan du site | Mentions légales | Contacts